Le métier de sophrologue

 

La Sophrologie a d’abord été pratiquée par des médecins, des dentistes, des psychanalystes avant de s’ouvrir plus largement à la sphère sociale.  Aujourd’hui être Sophrologue devient un véritable métier qui attire de nombreuses personnes.

Cependant, c’est un métier spécifique qui nous amène soit en groupe soit en consultation individuelle à répondre à une demande non seulement  de mieux être, mais aussi de prise en charge de personnes confrontées à des difficultés  dans des domaines de plus en plus larges comme

  • les apprentissages que ce soit en sport, dans les études ou les domaines artistiques,
  • la gestion du stress et le cortège de symptômes qui l’accompagne,
  • l’accompagnement médical, s’agissant de préparer une intervention chirurgicale, une naissance, un traitement lourd…
  • le domaine de la relation, quand il s’agit d’aider la personne à s’affirmer, reprendre confiance en soi, faire face à des handicaps, des douleurs chroniques.

C’est donc un métier spécifique, qui ne saurait se résumer dans  l’apprentissage de techniques, mais nécessite une formation sérieuse  permettant non seulement d’acquérir un savoir, insuffisant dans ce domaine, mais encore un véritable savoir faire et savoir être, face à des situations provoquant souffrances, mal être et perte de confiance en soi.

Ce métier est inscrit actuellement au Répertoire National de Certifications professionnelles (RNCP) sachant qu’il ne bénéficie d’aucun diplôme d’Etat : ce sont des Ecoles et des Centres de Formation privés qui dispensent  enseignement et diplôme.

Notre Institut pour sa part a toujours privilégié un enseignement de qualité, en groupe restreint, pour accompagner chaque élève au mieux de ses compétences, l’orienter en fonction de ses connaissances de base et l’accompagner dans sa réflexion en vue de sa pratique future.

Les commentaires sont fermés